mer vue anaga tenerife

Vous vous apprêtez à faire votre premier voyage aux îles Canaries ? Vous avez choisi Ténérife pour sa richesse environnementale ou simplement ses beaux hôtels en bord de mer ?

L’île de Ténérife a beaucoup de choses à vous offrir, que ce soit en termes de parcs nationaux (et pas seulement celui du Teide !), de sa magnifique faune sauvage (nous ne parlerons pas ici de l’abominable Loro Park), ou des charmants villages côtiers. C’est aussi un excellent endroit pour voir des dauphins, avec de nombreuses excursions en bateau depuis le Sud de l’île.

Nous savons de quoi nous parlons, car nous avons vécu sur la plus grande île des Canaries pendant deux mois. Nous avons eu le temps de parcourir l’île de long en large et, surtout, de compiler des conseils pour vous aider à passer un premier séjour inoubliable à Ténérife !

Les formalités d’entrée pour Ténérife

En tant que résident européen, vous n’avez pas besoin de visa pour visiter les Canaries. Votre carte d’identité en cours de validité suffit, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de faire faire votre passeport pour partir en vacances dans cette magnifique destination. C’est plutôt cool, non ?

Quand partir à Ténérife ?

anaga parc national
© Les voyageurs cinephiles

Située au large des côtes nord-ouest de l’Afrique, Ténérife bénéficie d’un climat subtropical modéré, caractérisé par des températures douces tout au long de l’année. 

Tout ce qu’il faut retenir, c’est qu’à Ténérife, c’est l’été presque toute l’année, surtout dans le sud où le soleil brille quasiment tous les jours.

En revanche, dans le nord, c’est un peu différent. C’est plus vert et montagneux, avec parfois un peu plus de pluie, surtout en hiver.

Si vous comptez visiter toute l’île, vous pouvez partir sans vous fier à la météo de mars à novembre. 

Se déplacer à Ténérife

En transport en commun 

Quand on est arrivé sur l’île, on n’a pas loué de voiture, du moins pas au début. On a pu largement pu profiter du système de bus très bien développé, surtout dans le sud de l’île. 

Le réseau de bus à Ténérife s’appelle TITSA. Ces bus, souvent appelés « guaguas », sont facilement reconnaissables à leur couleur verte et vous emmènent dans les différents points d’intérêts de l’île. 

Ce qui est plutôt pas mal avec les bus à Ténérife, c’est qu’on peut partir des deux aéroports de l’île ou y arriver sans avoir besoin de prendre un taxi ! Le réseau TITSA propose de nombreuses lignes régulières. Par exemple, depuis l’aéroport de Tenerife Sud, vous avez les lignes 111 vers Santa Cruz de Tenerife, 343 vers Puerto de la Cruz via l’aéroport de Tenerife Nord, et 450 vers Costa Adeje. Depuis l’aéroport de Tenerife Nord, les lignes 20 vers Santa Cruz via La Laguna, 30 vers Puerto de la Cruz, et 343 vers l’aéroport de Tenerife Sud et Puerto de la Cruz sont disponibles. Les bus circulent fréquemment, toutes les 30 minutes à 1 heure, selon les lignes et les horaires​ 

tenerife île canari
© Les voyageurs cinephiles

Pour trouver un bus, vous pouvez utiliser l’application mobile de TITSA ou consulter les horaires et les itinéraires sur leur site web. Honnêtement, si vous pouvez tout gérer en ligne, ce sera bien plus fiable. Certaines petites communes ont “oublié” de mettre à jour leurs feuilles d’horaires, quand ils n’ont pas tout simplement oublié d’en mettre !

En ce qui concerne le paiement, nous vous conseillons d’acheter dans un bureau de tabac la carte réutilisable TITSA. Elle peut être rechargée avec des montants allant de 5 à 100 euros et est débitée à chaque passage en borne. 

C’est très simple d’utilisation ! 

Si vous logez à la capitale Santa Cruz, vous pouvez également vous déplacer en Tramway pour vous rendre jusqu’à San Cristóbal de La Laguna. Il est géré par Metropolitano de Tenerife et se compose de deux lignes principales :

  • Ligne 1 : Elle relie Santa Cruz de Tenerife à San Cristóbal de La Laguna, couvrant une distance de 12,5 kilomètres avec 21 arrêts. Le trajet complet prend environ 40 minutes. C’est une bonne option pour visiter la ville puisqu’elle passe par des points d’intérêts touristiques.
  • Ligne 2 : Elle relie La Cuesta à Tíncer, sur une distance plus courte de 3,6 kilomètres. Les arrêts importants incluent « El Cardonal » et « Hospital Universitario » où il est possible de transférer vers la Ligne 1.

En louant une voiture

Abades urbex tenerife
© Les voyageurs cinephiles

Dès votre arrivée à l’aéroport de Ténérife, que ce soit au sud ou au nord, vous trouverez de nombreux services de location de voiture. Les moins chers sont souvent proposés par des sociétés comme Cicar, Goldcar, et Autoreisen​.

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête à louer une voiture immédiatement, pas de souci ! Vous pouvez également louer une voiture plus tard dans différentes villes de l’île, même les plus petites communes.

Nous avons loué une voiture à Costa Del Silencio, chez GIGI Rent a Car et nous avons été très satisfait de ce service. Le prix du véhicule n’était que de 20 euros la journée. Ils acceptent la carte de débit avec une caution de 700 euros. 

Si vous avez un petit budget, nous vous conseillons de regarder les petits loueurs à proximité de chez vous, car leurs tarifs sont souvent plus bas. Vous pouvez même opter pour une toute petite Fiat Panda, qui fera largement l’affaire même sur les routes sinueuses et les grosses montées. Avec cette petite voiture, nous avons pu visiter les parcs nationaux sans problème, mais attention à bien faire le plein avant d’entrer dans le parc. Nous avons failli tomber en panne sèche à Anaga ! 

Que faire à Ténérife ?

Plutôt plage ou plutôt volcan ? Plutôt détente ou plutôt aventure ? Découvrez avec nous ce que nous avons adoré explorer, et ce que vous adorerez aussi pour votre première visite à Ténérife. 

Les parcs nationaux et réserves naturelles

parc national Teide
© Les voyageurs cinephiles

Nous avons visité trois des joyaux naturels les plus spectaculaires de l’île : le Parc National du Teide, le Parc Rural d’Anaga et le Parc National du Teno. A chaque parc son décor époustouflant.

Le Parc National du Teide, couronné par le majestueux volcan Teide, est un paysage lunaire. Les formations géologiques étonnantes, comme les coulées de lave pétrifiées et les cratères, créent un paysage quasi extraterrestre qui semble tout droit sorti d’un film de science-fiction. D’ailleurs, il figure dans deux films que nous aimons beaucou, Un million d’années avant J.C. et Le Choc des Titans

Le Parc Rural d’Anaga, quant à lui, est inondé par une forêt tout droit sortie de l’imagination de Tim Burton. 

Les laurisilvas anciennes et les falaises abruptes plongeant dans la mer ajoutent une atmosphère assez mystique. Nous n’en dirons pas plus, les images de la vidéo parlent d’eux-mêmes.

Enfin, le Parc National du Teno, à l’extrémité nord-ouest de l’île, charme par ses vues spectaculaires sur la côte escarpée et ses villages traditionnels blottis dans des vallées verdoyantes.

parc national teno arc en ciel
© Les voyageurs cinephiles

Outre le célèbre volcan Teide, Ténérife abrite un autre joyau volcanique dont l’empreinte historique est tout aussi captivante. L’éruption du volcan Chinyero en 1909 a laissé une marque indélébile sur le paysage, sculptant une zone de terres noires contrastant avec des pins verdoyants qui créent une atmosphère unique dans cette partie de l’île.

parc national chinyero ténérife conseils
© Les voyageurs cinephiles

Chinyero est incontestablement le lieu qui nous a le plus impressionné ! 

Et il y aurait bien d’autres endroits sur l’île qui mériteraient un article complet sur la question. N’hésitez pas à nous en demander la rédaction dans les commentaires !   

Les sorties en mer

Le sud de l’île de Ténérife est réputé pour ses nombreuses excursions en bateau, attirant les visiteurs principalement pour l’observation des cétacés en haute mer. Cette région est un lieu de prédilection pour ceux qui souhaitent voir des baleines et des dauphins dans leur habitat naturel.

En plus des tours d’observation des mammifères marins, il est également possible d’organiser des sorties en bateau vers des spots de plongée ou de snorkeling, où l’on peut observer des tortues marines et explorer les riches fonds marins de l’île.

Les plus belles plages de Ténérife

plage coucher de soleil ténérife
© Les voyageurs cinephiles

Nous ne sommes pas que accro à la rando, nous sommes également des lézards de plage. Voici quelques plages que vous adorerez certainement : 

  • Playa de Las Teresitas : Une plage de sable doré artificielle près de Santa Cruz de Ténérife, encadrée par des montagnes et célèbre pour sa beauté pittoresque.
  • Playa del Duque : Une plage luxueuse avec du sable doré à Costa Adeje, réputée pour ses eaux calmes.
  • Playa de las Américas : Une plage animée et populaire à Arona. Il y a du monde, c’est familial. 
  • Playa de Benijo : Une plage isolée et sauvage à Taganana, avec une vue de dingue, mais de très grosses vagues.
  • Playa de El Médano : Une plage de sable fin à El Médano, idéale si vous aimez les sports nautiques et juste parfaite pour le sunset. 

plage tejita conseils ténérife
© Les voyageurs cinephiles

Ne manquez pas de découvrir les piscines naturelles de Ténérife, où l’eau de mer s’engouffre dans des bassins naturels créés par les formations rocheuses.

Manger pas cher à Ténérife 

Les supermarchés les moins chers de l’île

Si vous résidez à Ténérife pendant 10 jours, voire plus, vous allez forcément être amené à faire des courses pour vous restaurer à moindre frais. 

Dans de nombreuses localités, les choix de supermarchés se limitent souvent aux petites enseignes de chaînes comme SuperDino et Mercadona. Les prix sont plus ou moins identiques à ce qu’on peut trouver en Europe. 

SuperDino, plus petit, sera plus cher que HiperDino, surtout en ce qui concerne les fruits et les légumes. 

Mais si vous avez une voiture, vous pourrez toujours faire le plein à Lidl, très présent aux quatre coins de l’île ! 

Les spécialités culinaires à ne pas manquer

N’oubliez pas que vous êtes en Espagne ! Alors, il n’est pas question de râter l’heure du goûter et de ne pas manger le fameux Chocolate con Churros. Vous connaissez les churros, ou les “chichis” de fête foraine. Ici, on les trempe carrément dans une sauce épaisse à base de chocolat et de crème fraîche ! Le gofio est également une spécialité incontournable des canaries. Il s’agit d’une farine de céréales torréfiées, traditionnellement de maïs ou de blé, souvent mélangée à du lait ou de l’eau, puis du sucre et éventuellement de la banane. 

Tenez, je vous ai fait une vidéo pour que vous voyez à quoi ça ressemble : 

Pour ce qui est des spécialités salées de Ténérife, voici cinq plats typiques canariens :

  • Papas arrugadas avec mojo verde : Pommes de terre cuites à l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient ridées, servies avec une sauce verte piquante à base de coriandre, persil, ail, poivron vert et huile d’olive.
  • Ropa vieja : Un plat de viande hachée (généralement de porc ou de bœuf), mijotée avec des légumes comme des pois chiches, des pommes de terre et des épices.
  • Puchero canario : Un ragoût traditionnellement composé de viande (généralement du poulet ou du porc), de légumes (pommes de terre, carottes, courge) et de pois chiches, cuisiné dans un bouillon parfumé.
  • Cherne à la salicorne : Un plat de poisson local, le cherne, cuit à la salicorne que l’on trouve aux Canaries.
  • Queso asado : Du fromage local, généralement du fromage de chèvre, grillé jusqu’à ce qu’il soit doré et servi chaud avec du miel ou de la confiture..

Où dormir à Ténérife

coucher de soleil parc national teide conseil tenerife
© Les voyageurs cinephiles

Pour ceux qui recherchent des vacances en bord de mer, on vous conseille de viser les stations balnéaires de Los Cristianos et Playa de las Américas qui sauront ravir votre intérêt pour les activités nautiques et la vie nocturne animée.

Les hébergements sont plus chers que la moyenne si vous résidez au centre des villes. Pour payer moins cher, mon conseil est de vous excentrer un peu sur la côte. Des communes comme Costa del Silencio, où nous avons résidé pendant un mois et facilement reliables par bus. 

Plus à l’ouest, la commune d’El Médano, réputée pour ses plages de sable doré, est une bonne option pour pouvoir profiter de la réserve naturelle de Montana Roja

Séjourner à Santa Cruz de Tenerife, la capitale, est une excellente option pour ceux qui souhaitent faire de grandes excursions vers les parcs nationaux du nord, tels que le Parc national du Teide et le Parc rural d’Anaga. La ville offre de nombreux hébergements à prix correct pour une capitale. 

L’ouest de Tenerife est moins développé que le sud en termes de tourisme de masse, ce qui permet une expérience plus authentique et paisible. Vous y trouverez des villages pittoresques comme Garachico et Buenavista del Norte. Garachico est connu pour ses piscines naturelles formées par des coulées de lave, et Buenavista del Norte, au pied du parc rural de Teno, est idéal pour ceux qui aiment la randonnée et les paysages naturels. 

Quel que soit le côté de l’île que vous prisez le plus, avant de chercher un hôtel, pensez toujours aux alternatives d’hébergement chez l’habitant comme Airbnb ou des chambres d’hôtes via Booking. 

Combien de jours pour visiter la plus grande île des Canaries ? 

tenerife vacances
© Les voyageurs cinephiles

Pour profiter pleinement de Tenerife, une durée de séjour de 7 à 10 jours est recommandée. Et encore, c’est un court séjour qui va vous permettre d’au moins faire tout le tour de l’île et de visiter 2 ou 3 parcs nationaux, si vous n’êtes pas du genre city trip ou à lézarder sur la plage. 

Nous avons résidé deux mois à Tenerife (1 mois dans le sud et 1 mois dans le nord, en pleine hiver quelle erreur !) Malgré nos nombreuses obligations professionnelles qui nous ont souvent empêchés de sortir et de visiter chaque jour, nous avons l’impression qu’il est impossible de découvrir toute l’île en si peu de temps. Certes, il est possible de faire le tour de l’île en voiture en une semaine et de voir les principaux points d’intérêt, mais il est essentiel de faire une sélection judicieuse des lieux à visiter pour maximiser votre expérience.