conseils premier voyage vietnam

Nos conseils de voyage pour un premier séjour au Vietnam

Découvrez nos conseils de voyage essentiels pour une première expérience inoubliable au Vietnam. De la météo variée aux astuces sur les visas, l’argent, les déplacements et la santé, ce guide pratique vous aide à mieux appréhender votre tout premier voyage au Vietnam. Certains de nos conseils vous seront également d’une grande aide pour un premier séjour en Asie du Sud-Est.

Quand partir au Vietnam

Le Vietnam peut être visité toute l’année. Il faut bien choisir sa région, selon votre date de départ.

La météo au Sud du Vietnam

La partie méridionale du Vietnam offre un climat doux, voire très agréable entre décembre et mars. Ces mois sont idéaux pour explorer le pittoresque détroit du Mékong, découvrir la vivacité d’Ho Chi Minh et se détendre sur l’île enchanteresse de Phu Quoc.

Le temps qu’il fait au Nord du Vietnam

voyage au vietnam baie d'Halong

Pour ceux désirant explorer Hanoï, la baie d’Ha Long ou la légendaire boucle d’Ha Giang, les périodes privilégiées sont le printemps et l’été, de mai à octobre. Les mois de novembre et décembre offrent une alternative viable pour éviter les fortes pluies, bien que des vêtements plus chauds seront nécessaires.

La météo de la partie centrale du pays

faire un tour en coconut boat hoi an

Faire un tour en coconut boat à Hoï An.

La région centrale du Vietnam est idéale à visiter entre février et juillet. Cette période offre un climat propice pour explorer les merveilles de cette région (ne ratez pas Hoi An). Elle permet de compléter la visite en se rendant au nord du pays.

Conditions actuelles du visa pour le Vietnam

ha noi premier voyage vietnam

L’accès au Vietnam dispense les Français d’un visa pour des séjours jusqu’à 45 jours. Au-delà de 45 jours, un visa est requis pour séjourner au Vietnam. Les visas disponibles offrent une période de validité de trois mois et autorisent les entrées multiples dans le pays pendant cette période.

Faites votre demande de Visa au moins 15 jours à l’avance pour ne pas stresser !

Commencez par vous rendre sur le site officiel du e-visa Vietnamien. Ensuite :

👉 Assurez vous d’avoir les documents requis : une photo claire de votre passeport et une photo d’identité récente.

👉 Accédez au site officiel mentionné pour entamer la procédure de demande de visa.

 👉 Remplissez avec précision toutes les informations demandées, en vérifiant leur exactitude.

👉 Soumettez attentivement chaque détail, car l’immigration vietnamienne est stricte quant à la justesse des données.

👉Choisissez le type de visa adéquat : une entrée simple ou multiple en fonction de vos besoins de voyage.

👉 Indiquez correctement le point d’entrée (aérien, terrestre ou maritime) pour éviter toute complication à l’arrivée.

🫸Attention : Il peut arriver que votre demande soit renvoyée plusieurs fois, même en l’absence d’erreur de votre part. Je parle en connaissance de cause. Si cela vous arrive, envoyez à nouveau votre demande via le lien fournit dans la notification de refus. C’est gratuit. Cela peut passer la deuxième ou la troisième fois.

Gestion de l’argent au Vietnam

Au Vietnam, 1 euro équivaut approximativement à 25 000 dongs. Privilégiez le paiement en espèces, notamment pour la street food. Cependant, la plupart des restaurants, grandes boutiques et convenience stores (7-Eleven, KMart…) acceptent les cartes bancaires.

Pour retirer de l’argent en toute sécurité, de nombreux distributeurs modernes sont disponibles dans les rues et à l’intérieur des banques. Cependant, il est recommandé de rester vigilant et d’éviter les distributeurs présentant des signes de défauts ou de négligence.

Il est préférable de toujours avoir de la monnaie sur vous. Une somme d’environ 1 million de dongs (environ 40 euros) peut suffire pour vous assurer une tranquillité financière pendant 2 à 3 jours.

Les prix plus élevés sont souvent pratiqués pour les touristes, notamment pour les aliments au-delà de 50 000 dongs, les boissons au-delà de 20 000 ou 25 000 dongs.

Louer un Scooter au Vietnam

voyager en scooter premier voyage au Vietnam

Louer un scooter au Vietnam peut sembler simple, les loueurs de rue n’exigent souvent que le paiement. Cependant, en pratique, si vous n’êtes pas titulaire d’un permis international et que vous êtes impliqué dans un accident, votre assurance voyage pourrait ne pas couvrir les frais d’hospitalisation. De plus, vous pourriez être tenu responsable des réparations du véhicule et vous exposer à des amendes.

Louer un scooter peut être essentiel pour accéder à des sites uniques au Vietnam. Cependant, il existe d’autres options pour explorer le pays sans scooter. Les bus offrent une option pratique et économique pour voyager à travers différentes régions, tandis que le train est idéal pour des voyages plus longs à travers tout le pays.

Les taxis au Vietnam sont peu chers. Vous pouvez profiter des chauffeurs pour une journée entière.

En termes de coûts, la location d’un scooter revient généralement à environ 10 euros par jour. Pour un chauffeur privé avec essence incluse, les tarifs peuvent varier entre 30 et 40 euros par jour. Cette option est plus onéreuse mais plus sûr et pratique !

La dengue au Vietnam

coucher de soleil baie d'Halong voyage au Vietnam

La Dengue, transmise par les piqûres de moustiques tigres, représente une préoccupation majeure au Vietnam. Ne vous méprenez pas. Les moustiques tigres piquent également en journée dans certaines régions.

La Dengue peut provoquer des symptômes grippaux sévères et dans de rares cas, des complications graves.

Voici nos conseils pour s’en prémunir.

1.      Utilisation d’Anti-Moustiques

Optez pour un anti-moustique de qualité contenant du DEET ou de l’IR3535. Il est recommandé d’en acheter sur place, car les produits locaux sont mieux adaptés aux variétés de moustiques présentes.

2.      Précautions lors des Sorties en Nature

Lors des explorations en plein air, couvrez-vous intégralement en portant des vêtements longs, de préférence de couleur claire, et utilisez des répulsifs pour les zones exposées.

3.      Éviter les Eaux Stagnantes

Faites preuve de vigilance autour des zones où l’eau peut stagner, car ces endroits sont propices à la prolifération des moustiques porteurs de maladies.

4.      Dormez sous une moustiquaire

Lors de votre séjour au Vietnam, privilégiez les hébergements qui fournissent des moustiquaires au-dessus des lits. Vous pouvez même les imprégner d’anti-moustique pour renforcer leur efficacité contre les piqûres de moustiques tigres.

En cas de symptômes tels que maux de tête ou fièvre, il est crucial de consulter rapidement une clinique ou un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic et un traitement approprié.

Bon à savoir : ne partez jamais en voyage sans une assurance santé. Les soins ne sont gratuits nulle part en Asie du Sud-Est.

Besoin de tranquillité d’esprit ? Pendant nos huit mois en Asie du Sud-Est, nous avons adopté ces gestes de sécurité sans excès, et cela nous a permis de voyager en toute sérénité, sans rencontrer le moindre souci. Profitez de votre séjour au Vietnam en adoptant ces simples précautions, et savourez pleinement votre expérience en toute quiétude !

Choisir sa carte SIM vietnamienne

traverser la route au vietnam

Lors de votre arrivée à l’aéroport, vous aurez l’opportunité d’acheter une carte SIM. Les prix demeurent assez constants, aux alentours de 2 euros pour la carte SIM de base, en plus du forfait mensuel. Avec environ 10 euros, vous pourrez bénéficier d’un forfait comprenant 10 gigas d’Internet, une offre adéquate compte tenu de la large disponibilité du Wi-Fi à travers le pays.

Il existe divers opérateurs téléphoniques, parmi lesquels Viettel est le plus répandu. Toutefois, d’autres options comme Mobifone, Vinaphone, etc., méritent d’être considérées. Avant de faire votre choix, renseignez-vous sur la couverture réseau, en particulier dans les zones que vous prévoyez de visiter.

Pour une acquisition sûre et fiable, optez toujours pour les boutiques officielles. Évitez les vendeurs de rue, car l’activation de la carte requiert des manipulations précises que seuls les magasins agréés peuvent garantir.

Malgré la prévalence des points d’accès Wi-Fi, un forfait modéré devrait suffire pour maintenir une connexion constante. L’activation immédiate de la carte SIM dès son achat est conseillée pour éviter tout désagrément lié à la connexion ultérieurement.

Notre expérience nous a confortés dans l’idée de privilégier les boutiques officielles pour acquérir une carte SIM. Cela garantit non seulement la qualité de la carte, mais aussi une activation vous permettant de profiter pleinement de votre connexion au Vietnam.

Manger Street Food sans tomber malade

Si vous envisagez de visiter le Vietnam, ne manquez pas la Street Food. C’est moyen le plus délicieux de s’immerger dans la culture locale.

Vous avez peur de tomber malade en mangeant vietnamien ? Lisez ce qui va suivre. Pendant trois mois, nous avons dégusté matin, midi et soir des mets de Street Food sans jamais subir le moindre désagrément.

  1. Choisissez vos stands : Privilégiez les stands de Street Food animés par une forte clientèle locale.
  2. Privilégiez la fraîcheur : Optez pour des plats préparés à la minute sous vos yeux, gage de fraîcheur et de qualité.
  3. Des plats cuits : Les aliments cuits à haute température sont souvent plus sûrs. Ne mangez jamais de salades préparées dans la rue. Si vous avez un doute sur la cuisson de la viande, suivez votre instinct !
  4. Attention aux glaçons : les boissons vendues dans la rue sont délicieuses, mais les glaçons sont souvent « maisons » à base d’eau non potable. Pour éviter une petite gastro, privilégiez uniquement les glaçons percés (fabriqués en industrie.) De même, achetez uniquement de l’eau en bouteille dans des épiceries.

Quels médicaments à prendre pour le Vietnam

Les problèmes intestinaux et les maux de tête font parfois partie du voyage, c’est pourquoi une trousse de médicaments est indispensable. Consultez votre médecin pour obtenir une ordonnance. Voici une liste de médicaments essentiels à envisager :

  • Efferalgan (paracétamol) : Pour soulager les maux de tête et les douleurs corporelles.
  • Anti-diarrhéique : Pour traiter les troubles gastro-intestinaux.
  • Médicament anti-vomitif : En cas de nausées ou de vomissements.
  • Spasfon : Pour soulager les crampes abdominales.
  • Contraceptif (pour les femmes) : La pilule contraceptive, impossible de trouver sur place l’équivalent.

Assurez-vous de conserver ces médicaments dans une trousse distincte, dans votre bagage à main avec l’ordonnance correspondante pour des questions de transport et de sécurité.

Derniers conseils pour la route pour un voyage réussi au Vietnam

Avant de vous laisser partir à l’aventure au Vietnam, voici quelques derniers conseils pratiques :

  • Les passages piétons sont rares. Pour traverser la rue, naviguez entre les scooters sans stress. Restez calme et évitez toute précipitation, car les locaux sont habitués à cette circulation.
  • Utilisez les moto-taxis pour vous déplacer rapidement et facilement. Marcher dans les grandes villes peut être fastidieux.
  • Il est important de rester serein, même dans le tumulte des rues animées.
  • Privilégiez les petites agences touristiques locales qui vous proposeront des excursions plus authentiques
  • Oubliez les hôtels et testez les Guest house ! Les hôtes sont adorables.

Nous espérons que ces conseils vous seront précieux lors de votre voyage au Vietnam. N’hésitez pas à nous faire part de vos retours dans les commentaires et à nous demander d’autres conseils ou des informations complémentaires. Bon voyage !

voici notre vidéo avec encore plus de conseils pour un premier voyage au Vietnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *