dubrovnik point de vue

10 Conseils Essentiels Pour Un Premier Voyage En Croatie : notre Guide Pratique !

La Croatie est une destination de premier choix, surtout en été. Elle offre des paysages magnifiques, une culture riche et une cuisine qui mérite d’être découverte !

Si vous préparez votre premier séjour en Croatie et que vous souhaitez récolter un maximum d’informations, vous êtes sur la bonne page !

Dans cet article généraliste, je vais aborder tous les points essentiels pour votre voyage, y compris déplacement, logement et économie d’argent (très important !).

👉 Mise à jour 2023 : Bonne nouvelle ! Plus besoin d’échanger l’euro contre des Kunas !

1. Louer une voiture en Croatie

Si vous prévoyez un séjour d’une semaine ou de 10 à 15 jours, vous prévoyez peut-être de louer une voiture. Si vous disposez déjà de votre propre véhicule, alors vous pouvez déjà passer au point suivant.

Sachez que, contrairement à la République tchèque, il n’y a pas de vignette à acheter pour circuler en Croatie.

Si vous devez louer une voiture, je vous conseille de choisir OK MOBILITY. C’est probablement l’un des loueurs les moins chers du pays. De plus, ils disposent d’une agence située juste à côté de l’aéroport de Split. Très pratique pour récupérer votre véhicule, si vous l’avez réservé en avance.

Le prix de la location est très correct surtout en plein saison. Le tarif est compris entre 30 et 40 euros/jour maximum. Cependant, pour louer un véhicule en Croatie, vous devez vous munir d’une  carte de crédit. Les cartes de débit immédiat, pour la location d’une voiture ne sont pas autorisés chez les loueurs en Croatie. Si c’est votre cas, vous allez malheureusement devoir prendre leur assurance pour vous couvrir intégralement en cas de dommage. C’est pratique, mais la facture peut vite grimper selon le nombre de jours de location.

2. Prendre les transports en commun en Croatie

La Croatie est un pays qui peut se visiter en transport en commun relativement facilement. Enfin, si bien sûr, vous vous contentez de visiter les points les plus touristiques du pays.

Le réseau de bus croate est extrêmement bien développé. Ils ont de nombreuses lignes Flixbus (pas cher !) qui relient la plupart des parcs nationaux depuis la capitale Zagreb. Il vous permet également de vous rendre dans certaines grandes villes de la côte comme Split ou Zadar.

Si vous décidez de visiter Zagreb, il est inutile de louer un véhicule. Toute la capitale et sa banlieue est parfaitement bien desservie par ses nombreuses lignes de tramway. Vous en trouverez un tous les 15-20 minutes pour aller jusqu’à la gare routière ou la gare ferroviaire.

Le prix d’un ticket de bus en Croatie augmente proportionnellement à la distance. Son coût est bien moins cher qu’en France. Par exemple, pour se rendre à Split, depuis l’aéroport situé à 25 kilomètres, le trajet ne coûte que 1 euro 50.

3. Se loger pas cher pour votre séjour en Croatie

ruelle sibenik, conseils séjour en croatie

Le coût d’un hébergement varie selon la saison.

En pleine saison, un bon logement dans les coins touristiques à moins de 100 euros la nuit, c’est quasi impossible. Si vous avez un petit budget, je ne vous recommande pas le centre-ville de Split, Zadar, Dubrovnik ou Pula.

En revanche, à côté de chacune de ces grandes villes côtières, il y a de charmants petits villages disposant de locations vacances à prix bien plus abordables. Le calme y est incomparable.

Nous par exemple, on a choisi de Kastel Luksic, une petite commune située sur la côte à seulement 20 Min en bus de Split. Bien sûr, vous aurez moins de difficulté en hors saison.

Par ailleurs, plutôt que Split, je vous conseille d’essayer Trogir. Le prix des hôtels est moyenne inférieur à 25 % que dans cette ville bien plus touristique.

En ce qui concerne Zagreb, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un hébergement pour moins de 50 euros la nuit.

Quoi qu’il en soit, le meilleur bon plan pour un hébergement confortable et pas cher sur la côte Croate, c’est les appartements de locations.

4. Les prix des restaurants en Croatie

Si vous passez votre été sur la côte, il faut bien avoir en tête que les restaurants ne sont pas moins cher qu’en France. Leurs plats à base de poisson tournent autour de 15 à 20 euros.

Comme partout, il y a également des menus « spéciaux » pour les touristes à 15 euros, entrée, plat, dessert. Mais les produits sont rarement frais.

Si vous êtes plutôt du genre à manger sur le pouce et ne vous réserver que deux ou trois restaurantrs pendant votre séjour, sachez qu’il y a pas de boulangeries qui proposent des sandwichs frais à des prix raisonnables.

Je vous conseille de tester les tortillas fourrées de la chaîne Bobis Bakery. Elles coûtent moins de 4 euros. Il y en a pour tous les goûts et ça tient bien au ventre. Parfait après une bonne rando sur les collines !

En ce qui concerne les supermarchés, vous avez des Lidl comme en France. Si vous avez une voiture, c’est assez pratique pour vos courses. Sinon, il faudra vous contenter des supérettes. La chaîne SPAR est moins cher que les autres. Les chaînes Ribola et Studenac proposent les mêmes prix que dans les petites supérettes françaises du type Carrefour city.

Et si vous êtes tentés par les offres attirantes des grandes chaînes de fast-food, privilégiez plutôt les petits snacks locaux où vous mangerez pour moins de 5 euros. Pour les végan, on a la chaîne qu’il vous faut : Submarine. Ils ont une grande variété de burgers vegan, surtout des frites maison et des frites de patates douces.

5. Avoir toujours de l’espèce sur soi

Durant la saison haute, de nombreux commerçants ne proposent pas un paiement par carte bleue. Ça vaut notamment pour les snacks, les boulangeries, certaines boutiques et surtout le bus. Prévoyez donc constamment de la monnaie sur vous.

👉 Bon à savoir :

Depuis le 1er janvier 2023, la Croatie est entrée en zone euro. Vous n’avez plus besoin d’échanger votre argent.

Évidemment, si vous avez la possibilité, payez un maximum en carte bancaire.

Retirer de l’argent n’est jamais gratuit. J’ai donc sélectionné pour vous les deux banques qui selon moi proposent les taxes les moins chères. Il s’agit de l’OPT Bank et ERSTE Bank.

6. La meilleure saison pour se rendre en Croatie

Si vous avez le choix, je vous déconseille de vous y rendre au mois de juillet et août. Le temps est sec, il y fait très chaud. Les grandes villes sont bondées de monde.

Si vous tenez absolument à vous baigner et profiter tranquillement des belles îles croates sans trop vous ruiner, vous pouvez prendre un peu d’avance sur la saison estivale en vous y rendant au printemps, d’avril jusqu’à début juin.

L’automne, d’octobre à début décembre, est une excellente saison pour profiter des magnifiques couleurs qu’offrent les parcs nationaux croates.

7. Visiter les îles et les parcs nationaux

trogir ile, conseils séjour en croatie

Pour un court séjour, il est évident que vous n’allez pas pouvoir visiter toutes les merveilles naturelles que propose ce pays.

Certaines grandes îles, comme Havar, Barc et Solta, sont facilement accessibles par le ferry depuis Split. Cependant, elles sont très prisées. Il faudra vous y prendre bien à l’avance en ce qui concerne les réservations du ferry et surtout d’un véhicule.  La location d’une voiture est indispensable, tant ces îles sont immenses !

Certaines compagnies vous promettent une journée de rêve avec la visite des petites îles et une après-midi baignade à l’incontournable lagon bleu. Mais pensez toujours à lire les critiques. Les compagnies sont nombreuses et les prestataires très médiocres le sont tout autant.

La Croatie compte huit parcs nationaux. Durant votre séjour si vous ne devez en choisir qu’un, privilégiez plutôt Krka ou encore Risnjak. Question rivières, forêts denses et montagnes, vous allez être servi !

Si vous vous rendez en Croatie en plein été, je vous déconseille Plitvice. Sur le papier, ça à l’air jolie, mais en vérité, votre expérience sera gâchée par une horde de touristes. Le tarif d’entrée est très excessif. C’est un lieu unique au monde, mais c’est surtout un lieu très instagrammable. Les sentiers balisés sont extrêmement petits, ce qui fait qu’il y a de nombreux embouteillages. Si vous aimez vraiment la nature vous ne prendrez aucun plaisir.

8. Démarrer son voyage à travers le pays depuis Zagreb

Zagreb est un bon point de départ, puisque la capitale possède de nombreux transports en commun qui vous permettront de vous rendre dans toutes les parties du pays.

Zagreb est un bon spot pour commencer votre découverte de la Croatie. Par contre inutile d’y rester plus de deux nuits. Son centre historique est vraiment très petit à tel point qu’on oublie que l’on se trouve dans une capitale.

Ensuite vous pouvez rejoindre aisément les parcs nationaux, mais également des lieux touristiques tels que Zadra, Dubrovnik, Pula ou encore Split.

9. Visiter les lieux de tournage de Game of Thrones

dubrovnik escaliers, conseils séjour en croatie
Lieu de tournage Game of Thrones, les marches de la honte de Cerseï Lanister, à Dubrovnik

Si vous êtes fans de la série Game of Thrones, je ne vous apprends rien en vous disant que Dubrovnik est Port Réal, que Split est Meeren ou bien que Braavos c’est en partie Kastel Gomilica et en partie Sibenik.

En tout cas sachez que quasi tous les lieux de tournage sont visitables. Vous pouvez vous amuser comme nous à fouiller sur les sites de fans pour trouver les bonnes adresses et vous faire votre propre Game of thrones Tour. Autrement dit, louez une voiture et visitez gratuitement tous les lieux de tournage du pays ! Il y en a une bonne dizaine. Vous n’êtes pas obligé de passer par un prestataire.

Mais si vous n’avez pas de voiture, plusieurs agences proposent leur propre Game of Thrones Tour, comprenant une visite guidée avec un véritable expert. Peut-être même qu’il a lui-même fait de la figuration.

Il y a un musée Game of Thrones à Split, mais je ne vous conseille pas d’y aller. Vous allez être très déçus. Ce sont de vulgaires répliques que vous pouvez vous même vous procurer sur des sites d’objets geek.

10. Les règles à respecter en Croatie

Comme pour tout voyage, il est toujours bon de se renseigner sur ce que vous pouvez faire, ou ne devez pas faire dans le pays.

J’ai compilé ici, une petite série d’interdits qui pourraient vous valoir une forte amende :

  • Le taux d’alcool au volant ne doit pas dépasser 0,05% et est de 0 pour des conducteurs de moins de 25 ans
  • L’alcool est interdit dans le cadre de la conduite d’un petit bateau de location
  • Interdiction de se balader en maillot de bain dans la rue sur l’île de Hvar
  • Les lois croates en matière de drogue sont sévères. La possession, l’usage et la vente de drogues illicites sont strictement interdits en Croatie.
  • La pêche sans permis ou en utilisant des méthodes de pêche illégales est un délit en Croatie.
  • La pollution des plages et des parcs nationaux peuvent être sévèrement punis. Réservez vos déchets pour les poubelles !

Les résidents des villes touristiques sont de plus en plus excédés par les comportements abusifs de certains touristes. Les autorités locales peuvent se montrer intransigeant.

Voilà, vous savez presque tout ! Bien sûr, on va faire d’autres articles plus détaillés concernant cette destination incontournable des Balkans. Suivez toutes nos actualités pour les découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *